Sep 252013
 

En mémoire de Pavlos Fyssas, un rappeur anti-fachiste de 34 ans assassiné par un membre du parti Aube Dorée en Grèce, nous avons passé une soirée à afficher des centaines de posters contre Aube Dorée, dont les membres ont ouvert une branche à Montréal.

Alerta! Alerta! Anti-Fascista!

Aube dorée, un parti politique d’extrême-droite aux tendances fascistes et néonazis affichées, a ouvert une branche montréalaise. La première initiative publique de ce groupe a été d’organiser une collecte de nourriture, de vêtements et de médicaments afin de les distribuer aux soi-disant « purs Grecs » qui se retrouvent dans le besoin en raison des difficultés économiques que subit la Grèce.

Qui est aube dorée?
Durant les élections nationales de 2012, Aube dorée entre pour la première fois au parlement grec en obtenant 18 sièges. Le parti se présente avec une plateforme de lutte aux mesures d’austérité et à l’afflux d’immigration à qui il reproche beaucoup des problèmes économiques de la Grèce et son taux élevé de criminalité. Même si Aube dorée a nié à plusieurs reprises toute affiliation avec le mouvement néonazi, le journal du parti témoigne clairement de son idéologie néonazie : Ilias Kasidiaris, un ancien porte-parole d’Aube dorée, y a écrit un article à l’occasion de l’anniversaire d’Adolph Hiltler, déclarant que celui-ci était « un grand réformateur social et l’organisateur d’un État modèle ».

Les tendances « nationalistes » d’Aube dorée ont aussi été mises en évidence sur le terrain. Parmi de nombreuses initiatives notables, Aube dorée a, entres autres :
• Mis en place des banques alimentaires et des collectes de sang pour Grecs « purs » seulement.
• Attaqué un théâtre athénien où était présenté “Corpus Cristi”, une pièce explorant le thème de la sexualité gay dans le christianisme.
• Organisé des attaques presque quotidiennes et en plein jour contre des immigrant-es, en laissant plusieurs hospitalisé-es.
• Attaqué des commerces, centres communautaires et marchés gérés par des immigrant-es, particulièrement ceux fonctionnant sans les papiers exigés
• Proposé de réinstaller des champs de mines antipersonnel sur les frontières grecques afin de freiner l’immigration illégale.
• Proposé de bannir les parades de la Fierté gay « pour mille ans ».

On dit également que plus de 50% de la police nationale grecque a voté pour Aube dorée aux dernières élections, représentant ainsi environ 7% des partisans du parti.

L’appartenance à un groupe comme Aube dorée n’a pourtant rien de nouveau ou d’exceptionnel. En temps d’incertitude économique, l’extrême-droite capitalise toujours sur la peur et l’insécurité généralisée, pour renforcer sa plateforme politique de pureté nationale, culturelle et ethnique; elle mène alors des attaques contre les personnes qu’elle juge indésirables (migrant-es, queers, gauchistes, anarchistes) tout en encourageant le renforcement d’un État fort et d’un appareil répressif efficace.

Aube dorée fait de l’immigration son bouc émissaire en la rendant responsable de l’instabilité économique que subissent la Grèce et la majorité des pays “développés” en ces temps d’austérité. Ceci éloigne des vraies causes de la pauvreté et de la dévastation; causes qui découlent d’un système capitaliste mondialisé qui préfèrerait placer un pays dans une situation de chômage sans précédent plutôt que de perdre un sous de profit sur les marchés mondiaux; un système qui priorise la consolidation de sa force policière et le renflouement de ses banques au coût de la réduction des dépenses sociales, plutôt que le maintien d’une qualité de vie pour sa population.

La meilleure défense contre ces marchés mondiaux et ces fascistes qui les soutiennent, c’est la solidarité et l’auto-organisation parmi les personnes exclues, celles qui ne profitent jamais d’un saut dans les marchés boursiers ou de la prochaine guerre pour les ressources.

Combattons le fascisme!
Combattons le capitalisme!
fachowatch.com – occupiedlondon.org/blog – athens.indymedia.org