Jul 102017
 

From Instagram

Le matin du 21 juin dernier, une voiture de police a été attaquée avec des briques dans le quartier de Pointe-St-Charles. Les circonstances de l’attaque sont inconnues puisqu’elles n’ont pas été raportées par le SPVM ou les médias. À quelle fréquence de tels actes arrivent-ils sans que personne n’en entende parler, parce qu’elles sont invisibilisées par les institutions contrôlant les flux d’informations ?

Il est impossible de dire ce qui a inspiré une telle action hier matin, et nous désirons éviter le piège d’y apposer un narratif politique qu’elle n’en a pas nécessairement un. Néanmoins, entendre parler de cette voiture de patrouille détruite nous a inspiré et procuré des sentiments d’allégresse. Nous publions cette photo, parce que peu importe les circonstances, il est encourageant de voir des gens répliquer contre un vieil ennemi.

Pointe-St-Charles se gentrifie rapidement, et la présence policière a augmenté pour faciliter le nettoyage social que la gentrification requiert. L’année dernière, à Pointe-St-Charles, des anarchistes ont rendu hors d’usage une voiture de police en employant des tactiques similaires à celles d’hier, et ce en plein jour.

Nous espérons voir la résistance se multiplier face à la violence quotidienne de la police. Nous voulons que la peur change de camp.